Le souvenir est fragile
J’ai peur de cligner des yeux une fois de trop et qu’il soit balayé par le souffle de mes paupières.

Je photographie et j’oublie, je n’arrive pas à lutter.
Cette série est comme une plongée dans ma mémoire en ruine, où je donne à voir des images mentales.
Il ne s’agit pas de raconter un moment passé mais de montrer comment je l’ai oublié, sans combler le vide. C’est le caractère mouvant de la mémoire qui m’intéresse ; comment elle floute les détails, dilue les regards et efface les visages. Ici rien n’est fixe, tout est incertain. Il n’y a presque plus de frontières entre imagination et mémoire.
Le souvenir est vieux, et quand il est trop lointain, quand il est trop tard, je m’accroche aux réminiscences.​​​​​​​
Maeva ; Tom ; Laura ; Tomasz
2021 : Exposition aux Boutographies, Montpellier
2019 : Exposition collective au réfectoire des moines de Montsalvy
2019 : Projection au Festival Photographie mon amour, Metz
            Projection au Festival Circulation(s), Paris
2018 : Publication dans le Fisheye Yearbook Student edition

Publication en ligne

Back to Top